Blog


Les villes Historiques

La terrible legende du Taj Mahal

L'histoire d'un amour frappé du sceau de la tragédie, l'histoire d'un amour à mort... Ici, la réalité se mêle à la légende et le conte de fée se paie en vies humaines, en yeux crevés et mains tranchées. Un conte à l'indienne, où les repères volent en éclats, les extrêmes sont légion et l'improbable quotidien... Une histoire où rien n'est simple... mais d'une splendeur inouïe.
A l'image de la belle Mumtaz. Tombé fou d'amour pour cette sublime jeune femme de quinze ans, fille du premier ministre, l'empereur Moghol Shah Jahan l'épouse. Celui qui règne en tout puissant sur l'Inde de ce début de 17e siècle, et dont le nom signifie Maître du monde, rebaptise sa belle Mumtaz Mahal, l'Elue du Palais. Inséparables ils deviennent, inséparables, ils resteront...
Jusque dans la tombe.
épouse assassinée C'est en l'an 1631 que le drame frappe l'empire. Mumtaz Mahal meure en donnant naissance au quatorzième enfant du couple. Inconsolable, l'empereur s'enferme alors dans ses quartiers huit jours et huit nuits. Lorsqu'il en ressort, ses cheveux et sa barbe sont devenus gris. Mais surtout, il formule deux promesses: ne jamais se remarier et offrir à l'Elue du Palais la plus belle tombe du monde, à la hauteur de leur défunt bonheur.
Pendant les deux ans qui suivent, ni festivités, ni musiques, le royaume se tait. Plongé dans la douleur, Sha Jahan n'a qu'une obsession: honorer sa seconde promesse. Il lance son armée à la recherche du meilleur architecte du monde. Déniché en la personne d'un certain Isa Kahn, l'oiseau rare est séquestré. Turque, Perse ou de Lahore, sur son origine, les historiens divergent.
Alors, la légende prend le relais, d'une implacable cruauté... Shah Jehan fait froidement assassiner l'épouse de l'architecte devant ses propres yeux et lui lance: «Maintenant que tu souffres de la même douleur que moi, projette la dans une tombe,
'épouse assassinée
C'est en l'an 1631 que le drame frappe l'empire. Mumtaz Mahal meure en donnant naissance au quatorzième enfant du couple. Inconsolable, l'empereur s'enferme alors dans ses quartiers huit jours et huit nuits. Lorsqu'il en ressort, ses cheveux et sa barbe sont devenus gris. Mais surtout, il formule deux promesses: ne jamais se remarier et offrir à l'Elue du Palais la plus belle tombe du monde, à la hauteur de leur défunt bonheur.
Pendant les deux ans qui suivent, ni festivités, ni musiques, le royaume se tait. Plongé dans la douleur, Sha Jahan n'a qu'une obsession: honorer sa seconde promesse. Il lance son armée à la recherche du meilleur architecte du monde. Déniché en la personne d'un certain Isa Kahn, l'oiseau rare est séquestré. Turque, Perse ou de Lahore, sur son origine, les historiens divergent.

Social Share And Comment Section